Kebbé me’liyyé

Paris-Alep (cuisine syrienne)

    Kebbé kebbeh

«حلب أم المحاشي والكبب»  « Alep, la mère des farcis et des kebbé« , c’est ainsi qu’Alep, ville millénaire de Syrie est connue dans le Moyen Orient. C’est la capitale par excellence des « kebbé« , où l’on y trouve le plus grand nombre de variantes de ce plat à base de boulghour et viande.  On dit à Alep qu’une femme sait faire la cuisine si et seulement si elle sait faire la kebbé ! C’est un plat ancestral, transmis de mère en fille. Servir de la kebbé est une marque de respect envers l’invité voire même une obligation !  En effet, c’est un plat qui demande un long temps de préparation et de la technique pour le façonnage.

S’il fallait choisir un plat national syrien, ce serait la kebbé même si elle n’est pas aussi répandue dans le pays qu’à Alep. Ce mets se décline en plusieurs dizaines de plats ou entrées. La pâte, la farce, la méthode de cuisson, la forme…

Voir l’article original 721 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s